• Réflexions sur un jeudi soir

    Ai passé une super bonne soirée hier, en comité réduit avec une amie, on est allées boire un verre puis parties danser en boîte et rentrées au petit matin, fatiguées et les pieds souffrants. J'ai l'impression de sortir toutes les semaines en ce moment, mais bon je suis étudiante! C'est normal de profiter sa jeunesse avant de devenir une élégante et sérieuse jeune femme portant des Manolo pour se rendre à son travail intéressant et palpitant au QG de l'ONU.

    Je me suis alors posé la question, très importante, de savoir pourquoi j'aime aller en boîte. C'est vrai que certains détestent sortir en discothèque. Surtout celle à laquelle je vais. Elle est petite, il n'y a pas beaucoup de place, on se fait toujours bousculer et dans le pire des cas, l'individu qui nous heurte douloureusement porte dans sa main un verre d'alcool qui se renverse sur notre chemise. La musique qui passe n'est pas forcément mon genre préféré (si l'on excepte quelques-unes de ces chansons, dont celle qui me reste dans la tête pendant des heures...) et danser pendant des heures peut finalement sembler un peu répétitif sur ce genre de musique. En outre, il y a toujours de gros boulets de la vie à venir me draguer pour des raisons qui m'échappent totalement (est-ce que j'ai une tête à vouloir sortir avec un type de trente ans?/ avec un type qui porte une veste de branleur complet D&G?/ avec un type qui ne danse qu'en balançant la tête de gauche à droite?...). Pourquoi alors j'aime sortir, je n'en sais strictement rien. J'aime danser, je suppose que c'est l'explication première. J'aime la foule, aussi, ça a un côté rassurant, même si parfois il faut batailler pour garder l'espace suffisant pour bouger les bras... Ensuite, c'est vrai que c'est toujours bon pour le moral de remarquer qu'on peut attirer des hommes, je suppose, même si ce sont des boulets totalement non attirants. Et puis, il y a toujours une chance de rencontrer quelqu'un d'intéressant...

    En revanche, je déteste remarquer à quel point certains jeunes sont totalement bourrés. C'est vraiment atroce de penser que pour eux, il faut être saoul pour passer une bonne soirée. Les soirées étudiantes, vacances y compris, sont des beuveries pures... Ca me déprime. Pourquoi ne peut-on pas s'amuser avec ses amis sans être ivres et en étant encore maître de ses actes? Je ne suis pas contre boire de l'alcool, un verre ou deux c'est très bon et ça rend plus joyeux... Mais il faut savoir s'arrêter à temps, et ce n'est pas souvent le cas pour ma génération.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :