• interrogation existentielle

    Comment les 75,6 visiteurs que j'ai par jour peuvent lire mes écrits sans y ajouter de commentaire? Je veux dire, mon style, ma prose, mon esprit, mon humeur bref toutes ces grandes qualités si rares aujourd'hui mais qui habitent mes phrases, ne forcent-ils pas le respect et n'inspirent-ils donc aucune envie à quiconque de laisser une trace dans mon blog?

    Et puis, je précise vite fait qu'il s'agit d'une moyenne, les 75,6. Hein. 


  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Janvier 2008 à 00:23
    To read or not ?
    Et pourtant, c'est pas faute de faire des efforts, hein Betty. Mais trop sérieux, tu meurs, voila la sanction d'un blog bien tenu, j'en sais qqchose. Mets une ou deux photos un peu lestes, tu verras ton écoute s'envoler, non je plaisante, reste comme tu es, n'attends pas que les autres t'autorisent à être heureuse. Bonne chance.
    2
    Lundi 25 Février 2008 à 20:00
    °Opf tu sais...°
    °Les visiteurs, c'est comme les humains, ça va ça vient, ça sait pas ce que ça veut ni ce que ça fait là, donc forcément ça passe à côté des meilleures occasions... Il me faut reconnaître que je ne faisais presque plus partie de tes 75,6 puisque je ne trouvais plus guère de parlote consistance à me mettre sous les yeux, mais je découvre avec joie que tu es de retour parmi nous... Je reviendrai plus souvent laisser des traces ineptes de mon passage avide, promis.°
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :