• et mercredi

    1°) Je me suis achetée des lunettes de soleil de pétasse que j'adore. Evidemment, comme je suis une fille extrêmement douée, je les ai déjà cassées (si on peut dire ça casser, c'est juste que le petit bout en plastique doré s'est détaché de manière précoce des branches des lunettes). D'un autre côté, vu leur prix, elles ne vont pas durer longtemps... Bref, la monture est blanche et les verres légèrement bruns, c'est typiquement les lunettes dont je me moque lorsque je croise de jeunes fashion-victimes dans les rues de ma merveilleuse ville, et je suis fière de les porter. De toute façon, c'est pas parce que j'ai des lunettes de pétasse que je vais me transformer en pétasse. Pétasse, c'est pas seulement un style, c'est une philosophie.

    2°) Mes cours à la fac sont finis et je dois réviser pour mes partielles. Histoire d'essayer de pouvoir éventuellement réussir à espérer potentiellement mon passage en L3. J'avoue que je n'y crois pas un seul instant mais je n'attends que ça, d'être surprise par mes propres résultats. Au moins, j'ai rattrapé les cours qu'il me manquait (enfin presque) et je suis dans une bien meilleure optique qu'au premier semestre où la démotivation était totale.

    3°) J'ai parlé à Philippe IV jeudi aux environs de 14h35. Oui, à lui, à lui. Je suis dans un tel état émotionnel ces jours-ci que je ne sais plus où j'en suis et que lorsque PhIV m'a dépassée tandis que nous marchions en direction du centre-ville depuis la fac, je n'ai pas réfléchi et lui ai dit "salut". Cela montre que je suis une fille polie et qu'il est lui-même un garçon poli puisqu'il s'est arrêté pour me faire la bise. Nous avons parcouru la distance fac-Virgin en devisant joyeusement sur le fait que ni lui ni moi n'avions obtenu notre premier semestre, que ni lui ni moi n'aimions nos cours de droit, que ni lui ni moi ne savions quoi prendre en L3, droit ou sciences politiques. J'ajouterais bien que PhIV est peut-être l'homme de ma vie, mais ce n'est sans doute pas le cas car je ne vais pas le revoir pendant deux semaines de révision et qu'ensuite ce sont les examens et qu'après il retourne chez lui... Pour peut-être partir en Erasmus l'année prochaine. Autrement dit, PhIV est simplement un bon souvenir de ma première année et j'aime penser qu'il aurait pu y avoir quelque chose entre lui et moi si j'avais été un peu plus entreprenante.

    4°) Je pars en Angleterre mercredi matin. Et c'est étrange comme je m'en sens blasée. Pourtant, c'est pas comme si je partais à St-Malo pour quelques jours... Je ne suis jamais allée à Exeter (et d'ailleurs je ne suis allée qu'une seule fois en Angleterre de ma vie), ça a l'air joli comme ville et l'Angleterre c'est quand même un autre pays que la France. Pourtant, je ne suis pas excitée du tout à l'idée d'y partir, d'ailleurs jusqu'à il y a deux ou trois semaines j'avais complètement oublié ce voyage... Est-ce que le fait d'être allée plusieurs fois aux USA et une fois en Chine me blase au point que je ne peux plus me contenter d'un voyage dans les frontières européennes? Je ne pense pas, après tout je serais ultra heureuse de retourner en Irlande, par exemple. Attention, je suis tout de même contente d'y aller, c'est juste que je ne suis pas transportée par la destination. Peut-être que je me transforme en fille prétentieuse qui estime que trop de monde va en Angleterre et que ce pays n'a plus aucun intérêt. Ou peut-être pas.

    5°) J'ai honte d'avoir écrit un texto à mon ex mercredi. Il ne m'a pas répondu alors que je voulais juste être gentille et prendre de ses nouvelles. A-t-il eu peur que je lui saute dessus ou au contraire que je l'agresse? Je n'aime pas l'idée de ne plus jamais le revoir de ma vie, même si je ne le connais pas vraiment, apparemment lui s'en fiche totalement. Peu importe. Whatever. C'est la vie et ce ne sera pas le premier petit ami que je ne reverrai plus - même si j'aurais bien aimé qu'il soit le premier avec qui je serais restée en bons termes.

    6°) En vrac: ma chambre est dans un tel désordre que cela m'inquiète moi-même, pourtant habituée à vivre dans un environnement peu propice aux révisions. Hier soir j'ai bu 5 tasses de thé vert mandarine orange et j'ai trouvé que Kyle dans Kyle XY était ultra canon. Ce matin, j'ai appelé chez moi et mon petit frère et sa copine devaient se préparer un petit déjeuner car visiblement la jeune fille pressait des oranges, et j'ai trouvé ça adorable et attendrissant - sauf que c'est injuste que mon petit frère ait une telle relation alors que je suis son aînée et que c'est moi qui aurait dû prendre un petit déjeuner avec un garçon génial. J'ai eu 13/20 à un commentaire rendu complètement bâclé et je pense que notre prof nous surnote complètement. J'ai envie d'acheter un tee-shirt à manches langues col en V chez Zara ou H&M mais il y a tellement de choix dans les couleurs que je suis incapable de prendre une décision. Je devrais aller manger maintenant mais j'hésite entre épinards bientôt périmés et sauce bolognaise sans pâtes.

    7°) Je suis plus que fan de la chanson du générique de "happy days". Elle me met d'une humeur incroyable. J'aurais aimé vivre dans les années rock'n'roll, celles de Grease ou de CryBaby. La musique et la mode de cette époque m'enchantent littéralement et, même si je sais que c'était beaucoup plus difficile que ce que les films ne le montrent, toute cette ambiance est géniale.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :